Fêter en grande à dose réfléchie par Marie-Josée Arseneault !

vendredi, 27 mai, 2016

40e de la sœur, 50e du chéri, 60e des parents ! Les anniversaires à célébrer vous hantent? Sincèrement, j’en perds parfois mon brushing.

Pro de l’organisation de productions musicales et artistiques, la santé m’a obligée à réduire mes activités et à user d’intelligence pour faire plus avec moins. Sans oublier qu’organiser des événements festifs en préservant le portefeuille, l’équilibre de l’agenda et la santé mentale, c’est plus que souhaitable.

On rêve tous d’organiser un « En direct de l’Univers » pour témoigner amour et gratitude à nos proches, mais les ressources nous manquent. Oubliez les pratiques, l’orchestre et le décor et misez sur la passion du fêté que ce soit en chansons, en textes ou en mots d’amour sur des post-it.

Pour les 40 ans de ma sœur, j’ai fait une soirée « Les 40 chansons d’Isabelle » autour d’un ilot de cuisine et d’une table garnie de salades et de sandwich pas de croûtes. C’est accessible à tout un chacun et la musique nous unit, peu importe notre âge. Via un groupe secret facebook avec ses amis d’ici et de par le monde – avec un bon vieux téléphone pour d’autres – chacun a été invité à me donner le titre de la chanson qu’il désirait lui offrir, présent ou non à la fête. La question lancée était la suivante : « Penser à une chanson, un air ou un artiste qui vous fait penser à Isabelle, qui vous rappelle un souvenir avec elle ou une chanson de l’époque où vous la fréquentiez. »

L’emballement se créé rapidement et votre tâche est de noter le titre, le nom de l’ami. Si l’invité y ajoute une explication ou un fait cocasse, c’est tout simplement charmant. Une playlist s’est révélée d’elle-même et nous avons voyagé dans le temps, l’espace d’une soirée.

De Dalida à Madonna en passant par Red Hot Chili Pepper, nous avons chanté du Passe-Partout et notre père a versé des larmes en entendant « Un petit gamin », un air de notre enfance. Son ancien coloc avait envoyé le thème d’ouverture de la série Friends pour rappeler leur addiction à cette série télé. Absente, Madeleine l’animatrice de radio, avait demandé à ce qu’on remette un oreiller à la fêtée qui en était perplexe. Un indice pour rappeler qu’elle terminait leurs soirées festives en dormant sur le divan dès 21h00. Ah ! La vie de morning woman.

Je n’ai pas eu à créer de déroulement; la fêtée avait la maîtrise des plaisirs coupables. 40 cartons colorés sont devenus autant d’indices à piger dans un grand bol. Tout au cours de la soirée, Isabelle piochait un carton avec impatience. En lisant l’indice à voix haute, elle devinait la chanson offerte ou de qui le coup de cœur musical venait. Sur le carton, un numéro nous guidait vers un tableau Word dans un portable. D’un simple clic sur l’hyperlien placé dans le tableau, la chanson se faisait entendre.

Pour cette soirée, mon chéri m’a fait une surprise en mettant le tout sur un ipad qui dirigeait le Apple tv et l’écran télé. Un canon de projection peut s’ajouter pour présenter les vidéos acheminées et des photos. Un karaoke, une lettre postée, des vidéos humoristiques et des témoignages des gens qui ne peuvent être sur place sont autant de variantes possibles. La technologie vous donne de l’urticaire et, tout comme moi, vous désirez rester dans la simplicité? Stay calm et ne touchez pas à ça. Un ordinateur, des cd, des fichiers de chansons et des hauts parleurs feront l’affaire.

L’idée vous emballe ? Allez-y selon votre élan et… bons anniversaires !

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *