L’été lecture n’est pas terminé !!!

dimanche, 12 août, 2018

Oh que non ! Il reste encore plein de belles heures pour plonger dans de bonnes histoires ! Au fait, saviez vous que selon une étude de l’Université de Yale, les gens qui dévorent romans et autres livres, ont 23% moins de risque de mourir dans les 12 prochaines années.
C’est une bonne nouvelle ça…alors je m’empresse de vous donner quelques suggestions de suspenses qui vous donneront envie de prolonger l’été !

Le Cas Fitzerald de John Grisham aux éditions JC Lattès

Il

y avait un bon bout de temps que je n’avais pas pénétré dans l’univers de John Grisham. Dans ce bouquin, Grisham délaisse un peu les coulisses des palais de justice pour nous entraîner dans celles des librairies indépendantes. L’histoire débute par un vol audacieux à l’Université de Princeton. De précieux manuscrits que le FBI…et les assurances vont rechercher partout. Grisham nous entraîne en Floride, sur l’île de Camino, où Bruce Cable possède une librairie, un commerce très prospère de livres anciens…et quelquefois acquis de façon peu orthodoxe. La compagnie d’assurances engage donc une jeune romancière en panne d’inspiration, à s’installer sur l’île pour se rapprocher de Cable. Bien entendu, il y des dangers qui l’attendent. Voici donc un vrai livre d’été, une intrigue bien ficelée, très heureuse d’avoir redécouvert Grisham à travers son amour des livres, qu’on ressent tout au long des 390 pages.

Le pensionnat des Innocentes de Angela Marsons aux éditions Belfond Noir

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette auteure c’est normal, c’est son premier roman. Et il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires et traduit dans vingt pays. Tout un succès…et ça s’explique !
Dès le départ,nous sommes en 2004, cinq individus scellent un pacte au dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser. Suis, une intrigante histoire de meurtre. La directrice d’une école retrouvée noyée dans sa baignoire. La police se rend compte que cette femme, peu de temps avant sa mort, s’est intéressée à des fouilles archéologiques prévues dans un endroit où elle a déjà travaillé. C’est l’inspectrice Kim Stone (quel beau personnage) qui est chargée de l’enquête. Absolument fascinant comme intrigue, j’ai été complètement happée par ce thriller. Une auteure à surveiller..j’ai déjà hâte au prochain !

Sur un mauvais adieu de Michael Connelly aux éditions Calman-Lévy Noir

Un pur bonheur que de retrouver l’enquêteur Harry Bosch. Pas encore à la retraite (heureusement pour nous) mais quand même un peu sur la touche, il est désormais « flic de réserve » à San Fernando. Dans ce suspense, Bosch est sur l’enquête d’un violeur en série mais en parallèle, il accepte aussi une étrange mission d’un milliardaire en fin de vie. Deux histoires pour le prix d’une,encore un plaisir de côtoyer notre bourru policier qui ne s’en laisse pas imposer et qui dans cette intrigue se fait encore aider par le fameux avocat Michael Haller qu’on a découvert dans La Défense Lincoln, du même auteur. Vous ne serez pas déçu, Harry Bosch est égal à lui même et Connelly nous entraîne encore dans une aventure bien rythmée.

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *