J’ai lu …et aimé !

vendredi, 19 janvier, 2018

Même s’il y a un moment que je ne vous ai pas partagé mes coups de coeur lecture, j’ai quand même dévoré quelques romans et thrillers. Malheureusement ils n’étaient pas tous bons et j’attendais avec impatience de tomber sous le charme d’une histoire ou d’un auteur.
C’est arrivé deux fois plutôt qu’une ! Et agréable coïncidence, il s’agit de deux auteurs féminins.
Deux bons suspenses, différents, palpitants, et que j’appréhendais de terminer tellement j’étais « embarquée » !
Voici donc, deux récits angoissants qui nous captive de la première à la dernière page.

LES NOUVEAUX VOISINS DE CATHERINE MCKENZIE AUX ÉDITIONS MICHEL LAFON

Julie, Daniel et leurs jumeaux de 6 ans déménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui harcèle Julie depuis la parution de son roman.
La famille s’installe dans un nouveau quartier ou l’accueil est assez hostile merci.
La présidente de l’association du quartier est très particulière et ne rend pas leur vie facile. Un charmant voisin fait exception sauf qu’au fil du temps, Julie sera victime d’humiliations de toutes sortes et sa vie devient rapidement un cauchemar.
On a affaire ici au thriller psychologique parfait. Une ambiance et un environnement tout ce qu’il y a de plus normal et banal dans un charmant secteur et qui peut devenir un univers de tension et de peur.
Catherine Mc Kenzie a écrit d’autres livres à succès et c’est clair que c’est maintenant une auteur que je suivrai attentivement.
Vous allez adorer Les Nouveaux Voisins…mais n’aurai peut être pas envie de découvrir un nouveau quartier ! 😉

LUMIÈRE NOIRE DE LISA GARDNER AUX ÉDITIONS ALBIN MICHEL

Lisa Gardner est considérée comme une des maîtres du thriller. J’ai lu tous ses livres et je ne suis jamais déçue. Mais dans Lumière Noire, elle se surpasse. Un gros « WOW » pour cette histoire qui devient presque, au fil des pages, un mode d’emploi pour survivre à un enlèvement.
Flora Dane a été enlevée et maintenue en détention pendant 472 jours. Elle s’en sort miraculeusement mais pas sans séquelles qui font que sa vie « après » ne sera jamais plus la même…et ça se comprend.
Les murs de sa chambre sont tapissés de photos de filles disparues qu’elle espère aider à retrouver.
Sauf qu’un nouveau drame l’attend, elle est à nouveau kidnappée et cette fois D.D. Warren, enquêteur et la police de Boston auront fort à faire pour démêler cette enquête.
Tout au long de ce suspense, le lecteur est dans la peau de la victime et de tout ce qu’elle doit endurer lors de sa séquestration. Troublant, souvent difficile même, j’a eu l’impression, comme Flora, d’être en captivité dans des conditions extrêmes. Un huit clos de 502 pages qui nous tient en haleine du début à la fin et qui ne ressemble à aucune autre histoire. Un 10/10

Aucun commentaire pour le moment.

Qu'en pensez-vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *